Le CBSP et le convoi Miles of Smiles : Le préfet d’El-Arish a promis une entrée à Gaza pour mardi 10 novembre

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paris, Lundi 9 novembre 2009La nouvelle est tombée aujourd’hui : le préfet d’El-Arish a annoncé à la délégation du Convoi Miles of Smiles for the children of Gaza que les portes de Gaza leur seraient ouvertes demain, mardi 10 novembre. Aucune autre difficulté ne devrait empêcher le convoi d’atteindre au but et d’acheminer l’aide humanitaire jusqu’à sa destination finale d’après les autorités préfectorales.

Le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP), partenaire de l’opération a accueilli la nouvelle avec une prudente satisfaction, après 23 jours d’âpres négociations auprès des autorités égyptiennes. Notre correspondant sur place, Camel Bechikh, présent à la préfecture d’El-Arish à l’annonce du laissez-passer, exprime un contentement émaillé d’inquiétude quant  à la promesse qui a été faite « Nous avons obtenu une autorisation pour entrer dans Gaza dès demain, mais nous ne pouvons nous empêcher d’être inquiets. Nos bateaux doivent encore être déchargés et sont actuellement bloqués au Port d’El-Arish. D’autres bateaux présents sur place avant nous, doivent également débarquer et ont accumulé un certain retard qui nous empêche d’avancer. La crainte est de ne pas être prêts pour demain et que l’on nous demande de réitérer les démarches administratives depuis le début. D’autant plus que nous ne sommes jamais à l’abri d’un revirement concernant l’aval qui nous a été donné ».

C’est donc une véritable course contre la montre qui semble se profiler, le défi étant de décharger les minibus à temps. Une opération qui ne pourra commencer que lorsque les embarcations arrivées au port avant le convoi auront débarqué leur propre chargement. Une pression supplémentaire a par ailleurs été infligée à la délégation puisque depuis hier une indemnité de 5 000 dollars est demandée à tout bateau stationnant dans le port au-delà du temps imparti.

 

Un parcours semé d’embûches

Pour rappel, le convoi humanitaire d’une centaine de minibus contenant du matériel médical et scolaire à destination  des enfants et des populations de la bande de Gaza et des territoires occupés, avait quitté l’Europe le 16 octobre dernier et s’était retrouvé bloqué à Port Saïd pendant plus de quinze jours. La situation semblant enlisée, le convoi avait finit par emprunter la route vers le port d’El-Arish pour gagner Rafah, seul itinéraire autorisé par les autorités égyptiennes. Après avoir signé un contrat avec un convoyeur syrien, le convoi avait fait route vers El-Arish, atteint il y a tout juste quelques jours.

Un véritable parcours du combattant donc, où les formalités administratives et les négociations se succèdent. Malik Sebihi,  président du CBSP reste néanmoins confiant « Voilà plus de vingt jours que le CBSP est engagé au cœur du convoi Miles of Smiles. Les difficultés rencontrées à Port-Saïd nous ont emmenés jusqu’au Port d’El-Arish. Nous touchons au but, enfin. Une autorisation préfectorale a été délivrée et insuffle encore plus de volonté et de ténacité en chacun de nous. Malgré les incertitudes dues à la logistique, nous avons bon espoir d’entrer à Gaza demain comme il nous a été annoncé, ou dans les jours qui viennent ».

 

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>